De l'inspiration et de la création dans l'univers de la décoration.

De l'inspiration et de la création dans l'univers de la décoration.

Thursday, Sep 21, 2017 0 comment(s)

Comment invente-t-on un nouveau modèle Déco?

                  Dans cet article nous ambitionnons de mettre en lumière le travail et les procédés des différents concepteurs, designers ou inventeurs dans le domaine de la décoration d’intérieur, de saisir leurs méthodes et de comprendre la genèse de leurs idées ou images.



                    On conçoit souvent les créateurs, qu’ils soient designers, artistes ou artisans, comme des inspirés, c’est-à-dire comme des personnes animées par un souffle créateur fort capricieux ; à savoir dont on n’arrive ni à identifier l’origine ni la nature. La création serait alors une création ex-nihilo, et l’objet conçu ou inventé le serait sans médiation aucune. En d’autres termes on imagine souvent les créateurs comme des personnes privilégiées pouvant elles seules entrer en contact avec une autre dimension dans laquelle elles trouveraient des idées toutes faites. En d’autres termes on les apparente à des réceptacles au sein desquels les idées viendraient se greffer spontanément.



                      Rien n’est plus faux. L’imagination est incapable de créer des choses ex nihilo. Elle est exclusivement capable de créer à partir de données préexistantes ; images, impressions, souvenirs et ainsi de suite. Dès lors il faut admettre que les créateurs créent à partir de données existantes et il nous faut alors savoir quels sont ces matériaux au sens large dont ils se servent pour concevoir des nouveaux modèles.



      Disons le tout de suite, la première méthode des designers consiste à copier ce qui a déjà été fait par le passé. Il s’agit parfois d’une copie pure et dure, et d’autre fois de copies amendées ou corrigées. On s’inspire alors de ce qui existe déjà et l’on se contente d’en changer les matériaux, les procédés de fabrication. Il en va ainsi pour beaucoup d’objets déco pouvant être qualifiés de classiques ou de baroques. Ce sont alors des rééditions. C’est très trivial de le dire, mais pas inutile de le rappeler : Les chaises médaillon ou les fauteuils Louis XV que l’on retrouve aujourd’hui sur le marché de l’intérieur sont dans la très grande majorité des copies des modèles qui nous ont été légués par la période classique ou baroque. Toutefois ils ne sont pas que cela.




                   Les designers, en effet, pour personnaliser les objets, pour se les approprier, les simplifient ou, au contraire, les complexifient. Simplifier une chose c’est en réduire le nombre d’éléments, en complexifier c’est à contrario en ajouter. On ajoute un élément décoratif par ci, on enlève une fioriture par-là. C’est, en somme, un travail d’addition et de soustraction. Ainsi passe-t-on aisément d’un lustre en bronze à 5 branches
à un lustre en bronze à 6 branches.





                     Et le travail des designers exerçant dans le domaine « moderne » ou « contemporain » revient à peu près au même. On recompose et décompose. Néanmoins, dans ce domaine, les sources sont bien plus variées. On s’inspire alors de la géométrie, de l’art, de nos impressions passées ou de façon générale de tout ce que l’on a bien pu voir. Ils s’inspirent de ce qu’ils ont pu voir sur les réseaux sociaux – Instagram ou Pinterest pour ne citer que ceux-là – de ce qu’ils ont perçus sur les différents salon, dans les magazines spécialisés, chez leurs concurrents. Ils recomposent le tout avec des formes préexistantes. En d’autres termes, les designers sont des compositeurs devant composé avec du préexistant et qui créent pour tant des choses absolument nouvelles dans la mesure où le mélange de ces éléments donne un tout irréductible à la somme de ses éléments.



                   En conclusion, les designers et créateurs dans le monde de la décoration d’intérieur, comme dans tous les secteurs par ailleurs, ne sont pas des inspirés ou des êtres dotés d’une sensibilité particulière. Ce sont avant tout des grands percepteurs sachant mobilier leur passé visuel pour le mettre au service d’un avenir créatif. Ils sont, comme nous l’avons déjà dit, des compositeurs sachant créer du nouveau à partir de l’ancien. Alors pourquoi vous ne tenterez pas vous même de dessiner vos propres meubles ou luminaires ?

Leave Your Comment

Blog Recent Post