Le style Louis Philippe

Le style Louis Philippe

Tuesday, May 16, 2017 0 comment(s)

Le style Louis Philippe :


                            Bien qu'il soit bien moins connu que ses illustres prédécesseurs, le style Louis Philippe à marqué l'histoire de la décoration d'intérieur et de l'esthétisme de par les traits et les caractéristiques qui lui sont propres. Ce style de mobilier et d'architecture typiquement français fut notamment en vogue sous le règne du roi dont il porte le nom, c'est-à-dire de 1830 à 1848. Cependant à quoi le reconnait-on ? Qu'est-ce qui différencie les meubles et les assises de style Louis Philippe de l'ameublement hérité de la Restauration ou du style esthétique qui l'a historiquement précédé ?





Les caractéristiques générales et principales du style Louis Philippe :


                     Tout d'abord ce qui caractérise de façon générale le style Louis Philippe c'est la recherche conjointe de confort d'une part et d'économie – de moyens, de surface et de motifs – d'autre part. C'est un style qui se veut sobre – peu d'ornementations - et sans excès et contraste de ce fait avec les styles qui l'ont précédés mais aussi avec celui qui va le suivre, à savoir le style Napoléon III ou Second empire. Les meubles de style Louis Philippe sont doublement massifs ; de par leurs matériaux, mais aussi de leurs lignes. Le bois d'acajou et le merisier, connus pour leur texture compacte et leur brun clair, sont omniprésents dans les ateliers des ébénistes. Ci dessous des exemples, qui vous pouvez trouver chez nous concurrents, de meubles dans le style Louis Philippe, à savoir ici une enfilade et une commode. 







Les évolution techniques et esthétiques du style Louis Philippe :


                      Encore une fois, les évolutions techniques expliquent en grande partie certains trait de ce style esthétique et décoratif. Sous l'ère de Louis Philippe on voit en effet les prémices de la révolution industrielle et les consoles, secrétaires, commodes et les assises commencèrent à être fabriqués en suivant des procédés industriels. En d'autres termes, ils étaient fabriqués en série. Source


                               Lorsque l'on s'attarde sur les moulures et corniches des meubles, alors l'on perçoit l'apparition des moulures en doucine, à savoir des moulures travaillées ou courbées en forme de la lettre S ou encore, en des termes plus techniques, c'est une moulure à double courbure ; il est concave sur le haut et convexe sur le bas. Et c'est à peu près tout. Le règne de Louis Philippe, de même que le style éponyme, n'ayant duré qu'un court instant, ce mouvement esthétique et décoratif fut assez pauvre en renouvellement mobilier. Les fauteuils et autres assises étaient souvent hérités des courants esthétiques précédents. Ils étaient seulement mit au goût du jour.


Les articles Louis Philippe que nous avons dans notre collection :


                    Nous n'avons que deux articles issu de ce courant esthétique dans notre collection. Le premier étant le fauteuil gondole. Le second le miroir Louis Philippe. Le fauteuil gondole tire de son dossier qui est ainsi taillé et repose souvent sur des pieds sabrés. Quant au miroir, il tire son nom de ce mouvement esthétique du fait de sa sobriété. C'est en effet un miroir tout simple pour ainsi dire, avec que très peu d'ornementations et qui se caractérise par un souci d'économie. Sa structure est rectangulaire bien que ses angles soient légèrement arrondies.





Etiquettes :

Leave Your Comment

Blog Recent Post